Présentation de l’édition spéciale HAITI RÉPUBLIQUE 2021 Éditorial

Présentation de l’édition spéciale HAITI RÉPUBLIQUE 2021 Éditorial

En présentant une édition spéciale sur Haïti pour le lancement sur support papier de ce format, ID accueille aussi d’autres textes spécifiques en entrevues réalisées par Marit Fosse pour ce cahier mensuel de ID Canada. S’il y a lieu de constater une orientation éditoriale qui propose des vues sur Haïti, il y en a aussi, vu par des Haïtiens, sur les RI et sur l’extérieur, puisque les ressources expertes comme les expertises se croisent là où nous avons désormais un recteur des éditions de l’Observatoire du dies.

Nous avons d’une part distingué la conjoncture, de ses intrants comme des exutoires, mais aussi, vue de son automatisme, de l’in-structuralisme du dilettantisme que paye, et dont souffre cette République historique qui a pourtant su sortir du Fort, il y a de cela 218 ans, pour forger le 1e janvier 1804 dans les anales de l’histoire du monde.

Une histoire unique et exclusive aux Haïtiens. Le Vaudou s’y mêle aussi, et encore.

Le drame par contre a frappé le pays exactement le 7 février 2017. Assermenté le jour officiel comme président, Jovenel Moïse de réputation électorale au sobriquet de ‘Neg bannan, nan’ sur une terre en quête de sujet d’agriculture, laquelle matière a fait faire fortune au temps des colonies. D’une part président, il abandonne ce synonyme jovial pour se faire valoir grand constructeur énergétique par inversion, jamais avéré. C’est la descente aux enfers perçue en ses alliances avec Guy Philippe en prison criminelle.

Curieux, étonnant même, son plus grand ennemi d’aujourd’hui est celui qui président du sénat en ce temps-là, était assis juste derrière lui pendant son discours, donc à sa gauche pendant le protocole. Je cite : «je travaillerai tous les jours, depuis le premier jusqu’au dernier, le 7 février 2022». Président du sénat, Youri Latortue partageait la scène avec Jovenel Moïse et n’a rectifié en rien. Le président de la chambre basse non plus ni celui du CSPJ, de la Cassation. Ni le juge l’assermentant ni le mandataire des urnes. A-t-on cru au miracle comme à l’accoutumée, la déception est fidèle, la rupture est brutale depuis les débuts d’arrestations illégales, dont celui de l’ancien candidat à la députation de l’Arcahaie, Jean Jackson Michel devenu premier prisonnier politique de Jovenel Moïse. C’est un risque de république septentrionale ou royaume du Nord !

Le mal est profond, l’ancien sénateur D Desras aurait en négociant la primature avec Jovenel, mis des gens dans la rue pour ébranler la présidence et offrir son savoir de.

C’est à ce titre que nous avions commencé à réviser le dossier-Haïti qui n’étonne plus en 2021. En fait, depuis octobre 2019, Jovenel Moïse a été renvoyé par le souverain peuple : non-respect de la notion du contrat. Il a avoué nommer des juges corrompus.

Janvier 2020, erreur de ses inconséquences, il «constate la caducité du parlement», se refuse par la même occasion à la même logique. Jovenel veut dès lors changer la constitution du pays souverain, par la voie interdite même de la constitution qui le légitimerait, comme François Duvalier s’accaparant de tous les pouvoirs à vie. Si l’on juge Erdogan en Turquie d’une part pour la même chose, Al Sisi au Caire aussi, et mieux encore, Poutine à Moscou sans compter l’autre cas, Kagame, l’anti démocratie reconnue aux UN. La présence onusienne rwandaise au pays signalait déjà un pacte avec Kigali pour former à la manière de Museveni de l’Ouganda voisin, les boursiers de Jovenel qui auraient eu pour mission, d’après J Amisiable au Canada, la mission de semer la zizanie et de faire régner le chaos par des massacres ciblés, et imposer la loi martiale en récupérant tous les pouvoirs. Lesquels du Parlement même que l’on retrouvera par appel d’offres international à Project Call, pour la législation, écartant le Sénat même, ce constaté avec le sénateur Patrice Dumont, au début de cette année. C’est l’enfer dénoncé par UNHCR dans les rapports : massacres, impunité, complots.

PDF : http://internationaldiplomat.ca/wp-content/uploads/2021/05/IntDiplPDF2021_IntDiplPDF2021web.pdf
Cahier Spécial charlito Baker : http://internationaldiplomat.ca/wp-content/uploads/2021/04/cahierspecialCharlito_IntDiplPDF2021.pdf

International Diplomat (ID) Canada / ISSN 2563-818X (En ligne) – ISSN 2563-8181 (Imprimé)